Le Kyoshinkai Alsace

Il n’est pas d’art martial qui se pratique sans le cœur. Le kendo plus que tout autre discipline est la marque d’un véritable engagement. C’est dans cette optique qu’est née l’association Kyoshinkai-Alsace, regroupant un collectif de pratiquants sensible à l’esprit traditionnel du kendo dans sa transmission la plus fidèle de l’éthique japonaise. Le kendo, littéralement « voie du sabre » est une escrime japonaise à deux mains et demeure à ce titre un héritage ancestral de l’art du bushido médiévale couru par les samouraï. Mais au-delà de ce constat sommaire, cette discipline est avant tout la porte d’accès à l’élévation de soi dans laquelle il n’existe aucune impasse et c’est pourquoi elle se base sur l’ouverture à tous sans aucune distinction.

Recensant actuellement une vingtaine de membres adultes et une quinzaine d’enfants, le Kyoshinkai-Alsace veille à ce que tous ses pratiquants respectent les codes inhérents d’une culture qui n’est pas la sienne. Dans cette vision de développement, l’association est régulièrement appelée à participer à des démonstrations afin de mettre cet art martial à l’honneur.

C’est ainsi que se fonde le caractère propre du Kyoshinkai-Alsace aux confins du dojo, lieu de l’exercice dans lequel chacun est invité à s’entraîner sans fin ensemble et avec le cœur.

Laisser un commentaire